VOEUX

Ah, ce que permet le multiple ! 

Revenir une fois par an à la joie d'imprimer pour les êtres chers, et d'envoyer une carte qui sent fort l'encre typographique, sur du vrai papier, dans une enveloppe disribuée par le facteur !

Mes voeux sont parfois étranges, mais toujours sincères, désirant réhabiliter le geste, le tangible, le petit plaisir archaïque dans nos temps modernes et numériques.