À propos

"La variation nous fait croire qu’on aurait pu se perdre, avant de nous reprendre doucement par la main pour nous ramener vers le thème principal, puis nous en éloigner, imperceptiblement, à nouveau. (...) il s’agit aisément de s’exercer à perdre le rivage, à se perdre tout court et à trouver dans le chemin de cette perte, la boucle d’un désir intact."
A. Dufourmantelle 

La gravure est omniprésente dans mon travail artistique : c’est le plus souvent par l’estampe et sa grande expressivité formelle que se traduisent mes visions et sensations. La spécificité de ce procédé, impliquant le dessin, et le faisant apparaître dans un deuxième temps, permet de délicieusement se perdre en cours de route... mais exige aussi beaucoup de temps, de rigueur et d'engagement: autant de valeurs-refuge qui me protègent, en m'éloignant de la frénésie du monde actuel.

Les possibilités infinies qu'offrent les techniques de l'estampe, ainsi que les notions de multiple, de série, ont fini par accaparer toute mon attention dans ma pratique artistique.  

Mes pérégrinations m'ont amenée à la taille douce, (pointe sèche et collagraphie), dont j'apprécie les possibles variations d'impression. Cela me permet d'approfondir mon amour du dessin, de la ligne et des contrastes violents, pour permettre à mon univers de revêtir les accents du souvenir et du rêve.

La taille d'épargne a également une place de choix dans ma pratique, notament la xylographie. La gravure « à bois perdu » a  été une révélation : tailler et graver la rudesse de la matrice en plusieurs étapes jusqu’à l’irréversible, prendre les risques de l'incertitude, donnant progressivement naissance à l’image par les couleurs se superposant en vibrations colorées, sont pour moi une source illimitée de plaisir, de joie et de réconfort. Les images ainsi révélées ont des allures expressionnistes; elles sont souvent d'un caractère archétypal, porteuses d’un imaginaire collectif,  invitant à de mystérieuses rêveries.