IMMERSIONS

Ici une recherche en cours, des tentatives de rencontre entre différentes techniques : la finesse incisée de la pointe sèche et la brutalité d’un bois gravé dans sa masse, comme une coexistence impossible.

 

Cette expérience cherche à émettre des sensations à partir desquelles s’ouvre un possible récit, autour du lien et de son absence, de la mémoire transformée, de la disparition, ou encore de l’impossibilité à se mouvoir. Autant d’énigmes irrésolues qui nous traversent, parfois sans même nous toucher.

La gravure permet la répétition du motif, de jouer avec l’identique, l’inversion, le miroir, le double et le multiple ; les impressions et surimpressions du bois donnent un caractère presque pictural où s’immergent les formes dessinées.

 

Autant de gestes et de jeux plastiques pour tenter de traduire les non-dits et l’informulable de certaines histoires, en chemin vers l’oubli.